Critique

LIVRE

L’anomalie - Hervé Le Tellier - critique du Goncourt 2020

Le 6 août 2021

L’anomalie ou un roman anormal qui flirte entre les genres, chatouille la science, pour mieux embrasser la théologie et enlacer la philosophie, toujours auréolé du prosaïque de la plume et des vies...

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

spip-slider
Copyright Gallimard, 2020
Crédits : Gallimard
  • Kirzy 9 février 2021
    L’anomalie - Hervé Le Tellier - critique du Goncourt 2020

    oilà une lecture enthousiasmante, écrite par un romancier facétieux qui a génialement construit sa machine littéraire autour d’un scénario très inventif qui vous embarque dès les premières pages.
    Hervé le Tellier commence par poser son casting comme dans une super série anglo-saxonne : un tueur à gages, un couple à la dérive, une fillette, un chanteur nigerian, une avocate ... 8 personnages qui vont être confrontés à une situation inattendue, insensée même suite à un phénomène inexpliqué survenu dans un vol Paris-New-York, aux frontières du réel et de la quatrième dimension. Il ne faut surtout pas en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir du lecteur. Car c’est un roman qui donne énormément de plaisir à mesure que le scénario se déroule.
    Tout est diaboliquement intelligent. A commencer par les multiples arches narrative, parfaitement maitrisées jusqu’à converger vers un même horizon. Les chapitres se terminent toujours avec un petit détail qui fait clic dans la tête, qui fait dire immédiatement qu’il va se passer, là, bientôt, quelque chose. Et quel plaisir de voir comment chaque personnage est associé à un genre littéraire dont l’auteur reprend les codes, entre hommage et pastiche. Ainsi se télescopent des passages type roman psychologique, roman policier, roman d’espionnage, littérature blanche classique, avec à chaque fois une réelle maitrise.
    Mais l’auteur ne fait pas que s’amuser avec les genres en mode exercice de style brillant, son roman a du fond et de la profondeur. L’Anomalie tend un miroir au lecteur, explorant la thématique de la confrontation à soi, le vrai soi. Jusqu’au vertige, il joue avec nos certitudes pour nous interroger sur notre place dans la société. Les dilemmes y sont permanents une fois révélé ce qu’il s’est passé dans l’avion, ainsi que les choix douloureux qui en découlent : qu’est-ce qui se passerait si ... ? qu’est-ce qui vaut la peine de se battre jusqu’au sacrifice ? Qu’est-on prêt à abandonner ? Quand est-il juste d’abdiquer ? Quel est l’essentiel dans nos vies ?
    Rare de lire un roman aussi exigeant dans la réflexion quasi philosophique qu’il propose, tout en étant populaire et accessible à tous. du grand roman divertissant, assez fou et jubilatoire. Je regrette cependant un dénouement qui m’a semblé un poil obscur et de façon générale, une baisse de la tension dans le dernier tiers.

  • Aristignac 14 mars 2021
    L’anomalie - Hervé Le Tellier - critique du Goncourt 2020

    Comment pourrions-nous affronter un destin tragique sans l’aide des forces gouvernementales qui allient le scientifique et le religieux ?
    Oui, bien sûr l’aspect bouleversant de cette anomalie a besoin de la caution des services secrets et de l’armée pour être déclaré d’importance. Mais au-delà du bon montage, du rythme haletant et des questions supposées philosophique, le fond de l’histoire est bien que rien ne peut être considéré comme sérieux sans l’aval de forces gouvernementales, même si, en fin de compte, leur décision est dure à avaler.

Votre avis

Votre note :
11 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.