Critique

CINÉMA

La bonne épouse - Martin Provost - critique

Le 11 mars 2020

Un trio de choc et une bonne dose de dérision accompagnent ce retour au cœur de ces années « sixties » réputées légères et insouciantes mais où toutes les femmes rêvaient d’émancipation sans oser y croire.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?