Laurence Seguy

BD

17 BD à lire

8 BD lues

12 BD notées

0 avis de BD

FILMS

166 films à voir

1162 films vus

794 films notés

9 avis de film

TV

16 SÉRIES TV à voir

65 SÉRIES TV vues

62 SÉRIES TV notées

4 avis de série TV

LIVRE

29 livre à lire

23 livres lus

46 livres notés

0 avis de livre

MUSIQUE

3 musiques à écouter

1 musique écoutée

3 musiques notées

0 avis de musique

SPECTACLE

3 spectacle à voir

0 spectacle vu

1 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Blue Jasmine - la critique du film

Un woody Allen en petite forme... Le film est, disons tout net "chiant". Les clichés s’enchainent. On ne retrouve pas la patte mordante de Woody Allen et pourtant le sujet s’y prêtait largement. Bref, oublions ce petit écart filmographique ;)

Lire la suite

War on Everyone - la critique du film (Deauville 2016 - Beaune 2017)

Critique un peu sévère je trouve :) Certes il y a quelques longueurs, certes ça se perd par moment dans le déjanté à tout prix mais au final, on se laisse prendre par ce buddy cop movie politiquement incorrect. Le duo de flics mi-ripoux, mi-gentils fonctionne plutôt pas mal. Les personnages (les flics et les bandits) sont poussés à l’extrême et sont intéressants. Peut-être que John Michael McDonagh aurait pu creuser un peu plus leurs caractères ? Il y avait de quoi faire. En tout cas, ça décoiffe, ça blasphème, ça parle fort et mal, et ça picole ! Et ça détend (...)

Lire la suite

Stars 80 - la critique

Pendant presque 2 heures j’ai eu 15 ans. Stars 80 est un film madeleine de Proust. Ne cherchez pas le scénario, il est faible, ne cherchez pas la prouesse cinématographique, il n’y en a pas. Cependant, on passe 2 heures en compagnie de notre jeunesse, et ça fait du bien. Un film anti déprime, un film joie de vivre et nostalgie. J’ai passé un bon moment et le cinéma c’est aussi ça.

Lire la suite

Insaisissables - la critique du film

Un bon petit divertissement qui rassemble tous les clichés du film américains : la bagarre, la course poursuite, le côté "maitres du monde"... Bref sans suprise mais on se laisse prendre par la magie superficielle du scénario.

Lire la suite

Argo - la critique

Excellent film. La fuite est filmé en temps quasi réel ce qui donne l’impression d’être un otage. Une prestation remarquable de Ben Affleck. Un film qui risque de rafler beaucoup d’Oscars. Et ça sera mérité.

Lire la suite

Family Business - la critique de la série

Bonjour Carlo, nous changeons notre système de notation et comme tout changement il y a des effets collatéraux. Merci de nous avoir signalé ce bug on va le corriger rapidement. Merci pour votre fidélité, à très bientôt

Lire la suite

Westworld saison 1 – la critique (sans spoiler)

Globalement je suis d’accord avec cette critique : belle intention, réalisation trop confuse pour en faire la série phare de la saison. Je reste par contre très sensible aux magnifiques plans de l’ouest américain. Mais ça ne suffit pas pour en faire le nouveau GOT... Loin de là. Très loin de là...

Lire la suite

Aquarius, saison 1 - Le test Bluray

Une série qui met le talent d’acteur de David David Duchovny à l’honneur. Après les X Files et Californication, Duchovny se réinvente. Il est juste, il est précis. Il est vrai. Le scénario tient la route également. La réalisation est plutôt maligne. Bref Aquarius est une série plaisante qui se regarde sans souci.

Lire la suite

True Detective : retour sur la saison 1

Je crois que je n’ai pas vu de meilleure série... et ce générique ! Quel chef d’oeuvre. Dommage que la saison 2 n’ait pas réussi à se maintenir...

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Piratesourcil, le blog d’un dangereux pédophile ?

Vous vous souvenez sans doute de la mésaventure qu’avait connue Piratesourcil en novembre dernier. Pour mémoire, l’auteur du blog avait été sommé de censurer une histoire qu’il avait postée, accusé par Pharos, la "police du net", de véhiculer des propos pédophiles.

Est-ce fini pour Manolosanctis ?

Manolosanctis en liquidation judiciaire, voilà une triste nouvelle...
La maison d’édition qui permet aux jeunes talents de se faire un nom en publiant leurs oeuvres online est rapidement devenue une référence en la matière. D’excellents ouvrages en sont sortis, citons pour l’exemple Bimbos contre chatons tueurs ou Qocha. Mais Manolosanctis rencontre de grosses difficultés financières...
En octobre dernier déjà on vous annonçait que la maison d’édition se voyait obligée de d’arrêter d’éditer en format (...)

Le palmarès de Chambéry BD 2011 et l’émission spéciale !

La traditionnelle remise des éléphants d’or a eu lieu hier soir et les lauréats sont désormais connus. Après une journée très remplie, les auteurs présents ont pu récupérer les fameuses statuettes. Nous étions évidemment présents et nous pouvons vous livrer le nom des heureux élus !
La soirée a ensuite continué nous réservant quelques surprises, comme par exemple quelques chansons improvisées par l’ambassadeur de Taïwan qui n’ont pas laissé nos auteurs de marbre puisqu’ils ont immédiatement pris le micro (...)

In the bedroom

L’émotion est hélas vampirisée par de terribles longueurs.

Jean Veber - notes biographiques

Quelques informations sur Jean Veber.

Abderrahmane Sissako - notes biographiques

Quelques informations sur Adberrahmane Sissako.
Adberrahmane Sissako tourne son premier long métrage, Octobre, en Russie, en 1992. Il sera présenté à Cannes dans la section Un certain regard. Viendront ensuite La vie sur terre (1997) et Rostov-Luanda, un documentaire tourné la même année.
Filmographie
Octobre (1992)
La vie sur terre (1997)
Rostov-Luanda (1997)
En attendant le bonheur (Heremakono, (...)

CQ

Un Godard qu’aurait vampé Barbarella.

En attendant le bonheur

Durée : 1h35mn
Titre original : Heremakono
L’argument : Dans une petite ville de pêcheurs, en Mauritanie, Abdallah, un jeune garçon malien, attend de partir pour l’Europe. Il ne parle pas la même langue que ceux qui l’entourent. Peu à peu, il tente de se mêler à cette culture différente de la sienne...
Coup d’œil : En attendant le bonheur a été présenté au Festival de Cannes dans la section "Un certain regard". Il a remporté le Prix de la critique internationale dans cette compétition ainsi qu’un prix (...)

Un bien fou - La critique

Roman du dépit amoureux amoureux, Un bien fou d’Eric Neuhoff, est un livre rythmé, rapide, que l’on dévore d’une traite