Critique

CINÉMA

Week-end - la critique

Coup de foudre à Nottingham

Le 8 mars 2012

En dépit d’un certain didactisme, Week-end séduit par son réalisme feutré et ses allures discrètes de comédie romantique

Galerie Photos

  • Frédéric Mignard 22 octobre 2012
    Week-end - la critique

    Une intelligence d’écriture et une perspicacité sociale qui fait généralement défaut au cinéma gay. Loin d’être une oeuvre communautaire, Week-end va puiser sa force dans l’universalité des relations humaines. Avec une sobriété bouleversante.
    Le meilleur du cinéma britannique.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?