Critique

LIVRE

Antéchrista

La beauté du diable - Amélie Nothomb - La critique

Le 29 octobre 2003

Deux adolescentes trouvent chacune en l’autre un peu de ce qui leur manque et beaucoup de ce qui les détruit.

  • flam 7 octobre 2005
    Antéchrista

    Je suis toujours curieuse de lire un Nothomb, alors j’attends qu’il sorte en poche. Cette écrivaine a tout de même un style mordant qui n’appartient qu’à elle.
    Contrairement aux Catalinaires qui m’a amusée, je n’ai pas aimé Antéchrista. J’ai trouvé cette histoire nunuche et tirée par les cheveux, tout comme Mercure.

  • Zeste 10 juin 2006
    Antéchrista

    Avec Antéchrista, comme avec tous ses romans parus depuis Cosmétique de l’ennemi, la recette une jolie jeune fille (proche de la Sainte) affrontant une laide et cruelle jeune femme (variante : un vieillard) lasse. Celle qui me fascinait par son style et son imaginaire me laisse chaque année de plus en plus sur ma faim. Elle se laisse aller à la facilité, se contente de soulever un problème sans le creuser, de dénoncer sans rien démontrer, le tout avec un style qui verse de plus en plus dans la facilité. Essoufflée Amélie Nothomb ? Endormie sur ses lauriers ? Antechrista est fade et se lit en 2 temps 3 mouvements...pour s’oublier aussi vite. Ne parlons pas d’Acide sulfurique qui atteint des sommets dans l’art d’enfoncer des portes ouvertes.
    Peut-être vaudrait-il mieux qu’elle ne publie pas chaque année à tout prix et se réserve pour de vrais romans dignes de ceux de ses débuts ? Prolixité ne rime pas avec qualité.
    Décevant à tous points de vue...

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.