Critique

CINÉMA

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

Le 24 avril 2019

Un portrait sensible du cofondateur de Hara-Kiri. Le film, sorti l’année de l’attentat contre Charlie Hebdo, est plutôt passé inaperçu. Et c’est fort dommage.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?