Critique

CINÉMA

Momo - la critique du film

Le 16 août 2020

Une comédie abusivement déjantée qui fait juste sourire.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura
  • Rakuten

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • FrancoisP 17 janvier 2018
    Momo - la critique du film

    "un peu plus de mesure"
    Ayant fréquenté, par mon métier, des personnes sourdes / muettes et aveugles, ainsi que d’autres formes de handicap, je peux témoigner que le personnage de Patrick n’est pas exagéré... ni celui de sa compagne.
    Le réalisateur n’a pas été chercher ceux qui se sont démarqués dans leur adaptation à notre monde, mais bien une personne abandonnée par sa famille à cause du handicap, ce qui malheureusement arrive parfois, et qui a dû se construire seule à travers la prise en charge des institutions.
    J’ai fréquenté un atelier avec des sourds-muets dans son personnel : oui, ils ont des sautes d’humeur pouvant être violentes quand ils ne se sentent pas compris, ou subissent une injustice, et qu’ils n’arrivent pas à l’exprimer, ou ne sont pas compris, ou dans un délais raisonnable... Idem pour la fierté des personnes aveugles qui veulent se débrouiller seule et n’acceptent pas vite l’aide de personnes qu’ils ne connaissent pas encore.
    La seule "erreur", concession au scénario, est l’agressivité du chien guide...
    Jamais je n’ai vu un chien guide attaquer sans motif, ni ne pas obéir à son maître qui lui demande de se calmer.
    J’ai donc été fort ému par ce film qui montre avec beaucoup de sentiments et de réalisme (un fils qui veut retrouver les parents qui l’ont abandonné) la différence entre le monde des sourds muets (et des aveugles) et le monde des personnes valides. Et la colère de Patrick, je j’ai déjà rencontrée, et j’ai déjà été amené à la canaliser.
    La vie est très dure avec les personnes sourdes / muettes dont le handicap n’est pas apparent tant que le contact verbal n’existe pas. Imaginez votre vie sans entendre, et en n’étant pas compris une fois sur trois : difficile de ne pas s’énerver...
    Imaginez que vous n’entendez pas la personne qui vous avertit d’un danger, qui veut vous faire plaisir, ou le policier qui vous demande de ne pas emprunter un passage... Ajoutons que beaucoup de personnes sourdes / muettes lisent très mal car l’apprentissage est surtout gestuel. (les dernières méthodes essayent de ne plus reproduire cette erreur).
    Et trop peu de personnes "normales" font l’effort d’apprendre la langue des signes, car les personnes sourdes et muettes sont proportionnellement peu nombreuses... Ce qui a paru "too much" à beaucoup est, au contraire, un excellent reflet de la réalité vécue à travers ce handicap. Voilà ce dont je voulais témoigner.

  • lindama 19 janvier 2018
    Momo - la critique du film

    J’AI PASSE UN BON MOMENT, UN FILM QUI SAIT ETRE COMIQUE ET TENDRE A LA FOIS, CHRISTIAN CLAVIER ET CATHERINE FROT TOUJOURS PLEIN DE VIE, DES NOTES HUMOURISTIQUES ET UNE FIN HEUREUSE,A NE PAS PRENDRE AU 1ER DEGRE BIEN SUR ! CE FILM SE VEUT LEGER, COCASSE, 1H 30 DE DETENTE SANS REFLECHIR JE NE ME SUIS PAS ENNUYEE DU TOUT§

Votre avis

Votre note :
14 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.