Critique

CINÉMA

Nuit d’ivresse - Bernard Nauer - critique

Le 23 avril 2020

Une comédie post-Splendid plutôt oubliable, malgré l’énergie de ses comédiens.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

  • b.nauer 27 octobre 2011
    Nuit d’ivresse - Bernard Nauer - critique

    En tant que réalisateur, de ce film en particulier, je laisse toujours à tout spectateur le droit d’en penser ce qu’il veut ! Mais j’aime quand même bien que les critiques osent signer leurs articles...
    Je n’ajouterai à cet avis critique que deux précisions :
    - arguer du nombre d’entrées (1 300 000 entrées ce qui est tout de même très respectable) pour démolir le film est une méthode particulièrement nulle ! D’autant... que c’est ignorer une partie de la réalité de l’époque. En effet, vous signalez que le film est sorti le 24 septembre 1986. Or, le 17 septembre il y a eu une vague d’attentats à Paris, dont le fameux de la rue de Rennes, devant la FNAC. A partir de ce jour, la fréquentation des salles, où les spectateurs étaient fouillés à l’entrée, a chuté de plus de 50% sur Paris.
    La compréhensible paranoïa parisienne n’étant pas la même en province, le film y a eu une carrière "normale". Ce chiffre final des entrées du film est toujours à analyser en fonction de cet événement précis. Si les entrées parisiennes avaient été elles aussi "normales", le score aurait été plus près, voire au dessus des 2 000 000 ! Le film en aurait-il été meilleur aux yeux de ce critique anonyme ?

    - depuis le film est passé de multiples fois à la télé. Ceux qui ne l’avaient pas vu à l’époque l’ont vu depuis. Et je dois vous dire que le retour du public est bien différent de ce que je viens de lire ici ! Nuit d’ivresse est considéré comme l’un des films cultes de l’époque Splendid. On me dit souvent que le tiercé est "Le père Noël", "Les bronzés" ET "Nuit d’ivresse".
    Sans parler des quelques centaines de spectatrices que j’ai pu rencontrer et qui me parlent toutes, émues, de cette séquence de la majorette... qu’elles imitent généralement à merveille. Qu’est ce qu’un réalisateur peut demander de mieux ??

    Merci à vous

    BERNARD NAUER

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.