Out - la critique du film

A ceux qui ne sont rien

Le 1er août 2017

Un trip souvent esthétique et dépressif chez "ceux qui ne sont rien" dont on explore avec une certaine jubilation les lenteurs narratives inhérentes au spleen du personnage principal en quête d’un retour à la vie.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?