Critique

CINÉMA

Rosa la rose, fille publique - la critique

Corps et cœurs

Le 17 juillet 2014

Paul Vecchiali propose une délicate romance, fidèle à son cinéma intimiste et artisanal.

Galerie photos

Copyright Shellac
spip-bandeau
Copyright Shellac

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?