Critique

CINÉMA

Un mouton nommé Elvis - Johannes Fabrick - critique

Le 26 juin 2020

Un père et une fille, qui ne se sont jamais rencontrés, apprennent à se connaître durant un voyage. On a déjà vu ? On a déjà vu. Et ce road movie bien gentillet nous endort.

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?