Under the skin - la critique du film + le test blu-ray

Rencontre du 3e type

Le 31 octobre 2014

Envoûtante et déroutante, l’adaptation du roman de science-fiction de Michel Faber, est surtout un exercice de style fascinant qui imprègne les sens par son étrangeté.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

Vos avis

  • 11 août 2014, par Oscar Nimier

    C’est beau, très beau, comme l’innocence, comme l’ignorance de l’air, comme l’amour qui meurt chaque instant et tout ces autres instants qui arrivent encore .
    Elle est la mort qui rôde, sans volonté, sans but,sans issue, sans arrêt possible, elle tente de comprendre la vie et d’aimer. Vivre c’est le plaisir, la douleur et la fin, c’est aimer ; aimer c’est l’acceptation de mourir, puisque ça ne peut que finir un jour .

    Il n’y à rien de dicible dans ce film ! elle est le tout, l’innocente fin perpétuelle de la beauté .

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?