Critique

CINÉMA

Au revoir là-haut - la critique du film

Le 4 octobre 2020

Avec un travail pictural qui renvoie au cinéma des années 20, Albert Dupontel livre un brûlot anticapitaliste qui pourrait tout aussi bien avoir lieu de nos jours. L’effervescence d’après-guerre n’en reste pas moins le théâtre d’un mélodrame poignant et magistralement reconstitué.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura
  • Rakuten

Galerie Photos

  • petocasque 24 octobre 2017
    Au revoir là-haut - la critique du film

    Film leché , tout est juste ! personnages, histoire, ambiance début du xx siècle et surtout quelle poésie. Y a comme un air de délicatessen, d’Emelie Poulin C est des films" comme on les aime" !!

  • PTITECHOUETTE 29 octobre 2017
    Au revoir là-haut - la critique du film

    Après avoir dévorer le livre, je sors du cinéma et n’ai pas été déçue : tout y est -l’essentiel-, tout est juste (ou presque) : la musique, les décors, l’esthétique, les plans, et surtout, les acteurs sont incroyablement parfaits dans leurs rôles. Chacun incarne si bien son personnage que l’on en oublie l’acteur. Merci Albert Dupontel pour ce chef d’oeuvre qui méritera, sans aucun doute, plusieurs césars ! J’explique maintenant le "ou presque", sans vouloir spolier le futur spectateur. Pour celles et ceux qui ont lu le livre avant, seul le personnage du père a changé... et c’est un peu dommage. Mais en même temps je peux comprendre que l’on ne pouvait pas TOUT mettre en deux heures, il aurait fallu faire deux films. Donc, pas de regret. Je recommande absolument !

  • francine 30 octobre 2017
    Au revoir là-haut - la critique du film

    film a ne pas manquer
    le meilleur film de M. Dupontel
    bonne interpetation bonne mise en scene
    de la sensibilite et l humour meme dans les moments graves
    que du bon
    il y a longtemps que je n ai pas vu un film aussi complet
    francine

  • birulune 16 novembre 2017
    Au revoir là-haut - la critique du film

    J’ai adoré ( 1er sentiment) puis j’ai pensé que je devrais l’aimer plus que ça ( 2ème sentiment).
    C’est de Dupontel ???

    Tout est tellement beau et de l’image au son en passant par les personnages ou de l’histoire on est comblé.
    Où est le côté torturé de ses autres films ?
    Il y a du génie et peut-être trop.
    Comme en amour on est charmé par les qualités de la personne aimée mais ce sont ses défauts qui nous font l’aimer.

Votre avis

Votre note :
78 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.