Bilal, la naissance d’une légende - la critique du film

Esclave ou maître ?

Le 4 décembre 2018

Premier film d’animation entièrement produit aux Émirats Arabes Unis, Bilal touche par le traitement de son sujet. Sa lenteur, sa longueur et sa dimension métaphysique rebuteront sans doute les jeunes spectateurs, mais trouveront grâce aux yeux des publics plus aguerris, qui apprécieront un message humaniste pertinent.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?