Goyokin, la terreur des Sabaï / Goyokin, l’or du Shogun - la critique du film

Chambara de choix

Le 30 juin 2018

Hideo Gosha signe l’un des plus beaux films japonais des années 60 avec cette analyse pertinente de la fin de l’idéal chevaleresque dans un Japon en mutation. Tout bonnement brillant et jubilatoire.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?