Critique

CINÉMA

L’amour de l’actrice Sumako

Belles planches

Le 13 juillet 2006

Défense de la modernité de l’art comme des mœurs. Un Mizoguchi un peu didactique, malgré une mise en scène raffinée.

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?