Critique

CINÉMA

La passion d’Augustine - la critique du film

Le 24 mars 2016

Quand Léa Pool, réalisatrice québecoise, pose sa caméra dans un couvent de religieuses où la musique et la danse ont remplacé les prières et les génuflexions, ça donne un film pétillant et plein d’entrain.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?