Critique

CINÉMA

Le chant de la fleur écarlate (1938) - La critique

Olavi et toutes ses femmes

Le 14 avril 2013

Mêlant naturalisme et emphase lyrique, cette oeuvre de jeunesse du finlandais Teuvo Tulio balaye les réserves par son énergie communicative et sa sensualité.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?