Critique

CINÉMA

Liz et l’oiseau bleu - la critique du film

Ne pars pas sans moi

Le 8 avril 2019

Avec la sensibilité que nous lui connaissons, Naoko Yamada dresse la chronique d’une amitié passionnée, ambiguë et douloureuse entre deux jeunes musiciennes, dans une mise en scène épurée aux douces teintes bleutées.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?