Critique

CINÉMA

Mignonnes - Maïmouna Doucouré - critique

Le 10 mars 2021

Entre ce qu’il faut être et ce qu’on veut être, il y a un grand écart. À travers la sensualité dégagée par la danse, ce film explore la construction de l’identité et de la féminité d’une jeune fille partagée entre deux cultures. Un portrait sulfureux, pailleté, honnête et courageux.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie Photos

  • Lacitedesfemmes 3 décembre 2020
    Mignonnes - Maïmouna Doucouré - critique

    A travers ce film, on perçoit le moment où toutes les jeunes filles sont en quête de leurs identité de femmes. C’est à l’adolescence qu’on sort de son cocon. On cherche à s’intégrer à un groupe, et on a de plus en plus conscience de son image sociale. Mais toujours pas le recul nécessaire pour se poser des limites….

    Amy, comme beaucoup d’entre nous à son âge se retrouve coincée entre deux systèmes de valeurs qui se combattent. Mignonnes est un film à voir. Certaines images sont choquantes, certes. C’est ce qui a valu ce déferlement sur les réseaux sociaux. Pourtant, il m’apparaît paradoxal que cette tendance à l’hyper sexualisation reste tabou à l’heure où des jeunes filles fondent leurs popularités sur TikTok en postant des danses suggestives.

    Ce film est d’apparence superficielle mais il est très profond. C’est pour cette raison que j’ai consacré un article sur mon blog à l’effigie de "Mignonnes". J’y développe un point de vue très féminin : https://lacitedesfemmes.fr/la-polemique-autour-du-film-mignonnes/ .

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.