Première année - la critique du film

Le 11 septembre 2018

A travers la description de cette redoutable PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé), le médecin Thomas Lilti devenu scénariste-réalisateur rédige une ordonnance plus amicale que médicale et dénonce les aberrations d’un système éducatif déshumanisé et contre-productif.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?