Samson et Delilah - la critique

L’autre "Australia"

Le 19 novembre 2017

La face cachée de l’Australie vue à travers l’histoire d’amour atypique de deux adolescents aborigènes. Emouvant et révoltant, une Caméra d’or cannoise méritée !

Galerie photos

Vos avis

  • 7 novembre 2009, par Norman06

    Nul doute que ce premier film sincère et respectable propose une réflexion louable sur l’art aborigène et son exploitation lucrative par des galeristes bobos. On admettra aussi que Warwick Thornton sait filmer l’ennui, le vide de l’existence, et l’incommunicabilité, ignorant le hors champ. Mais suite à maints films sur l’adolescence flouée, qu’apporte de plus cette œuvre consensuelle, révélatrice d’un certain « cinéma de festival » ? On eut aimé voir primer un premier long métrage plus personnel et défiant les canons de l’esthétiquement et politiquement correct.

  • 23 décembre 2009, par ’Boo’Radley

    Voilà le drame de deux jeunes aborigènes, misérables, qui s’aiment d’amour vrai. Leurs lentes tribulations sont rendues bouleversantes par la vérité ethnique, le jeu "plus vrai que nature" des comédiens non professionnels, le style épuré de la mise en scène. Avec Warwick Thornton, justement récompensé à Cannes par une caméra d’or, nous descendons des marches royales de l’abstraction pour entrer dans la vie.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?