Critique

CINÉMA

Trainspotting

Drugstore cowboys

Le 11 octobre 2007

Après Petits meurtres entre amis, Danny Boyle ressuscite définitivement le cinéma anglais avec ce Trainspotting, devenu culte depuis.

  • khadijul 29 janvier 2006
    Trainspotting

    S’il fallait résumer Trainspotting à une scène, c’est celle où Ewan Mc Gregor/ Mark Renton, plonge dans les toilettes les plus sales du Royaume-Uni pour récupérer sa dose d’héroïne.
    Entre délire scatologique, beauté de l’image et « no sens », le film dresse une galerie de portraits, tous plus détraqués les uns que les autres (avec une mention particulière pour Robert Carlyle, superbe en Begbie), à un rythme absolument effréné (la bande son est redoutable).

    Danny Boyle nous régale de sa caméra virtuose. On ne s’ennuie pas une seconde dans cette adaptation pourtant pas évidente du roman d’Irvin Welsh.

    Dommage que Danny Boyle semble avoir perdu un peu de sa verve depuis Trainspotting...

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?