Critique

CINÉMA

Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

Le 29 janvier 2021

Un ancien soldat vit la difficulté d’une réinsertion sociale en milieu hostile. Aussi lisse que son héros, ce téléfilm ne suscite qu’une indifférence polie.

La chronique vous a plu ? Achetez l'œuvre chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Anastasie 30 janvier 2021
    Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

    J’ai trouvé le film assez attachant avec cependant des épisodes pas très clairs, mais, désolée, je dois être idiote, mais je n’ai pas compris la fin du film... Le héros survivra-t-il ? Se remettra-t-il avec Sarah ? Si quelqu’un peut me renseigner, je lui en serais très reconnaissante.

  • Pilou 30 janvier 2021
    Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

    Je viens de voir ce film. Je tiens à rassurer Anastasie...je n’ai pas compris la fin non plus !
    Le héros meurt puisqu’on entend le bruit du sable, ou bien il survit et continue avec Sarah....??

  • REMITROM 5 février 2021
    Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

    Bonsoir. Le vétéran est vivant : s’il était mort que ce soit à la morgue ou dans sa chambre, le corps serait recouvert d’un linceul, par respect, par pudeur quelles que soient ses convictions religieuses. Sara n’aurait pas été autorisée à pénétrer dans la chambre seule mais accompagnée d’une responsable du service qui aurait soulevé le drap afin de reconnaître le corps ou de se recueillir.
    Quant au sable que vous entendez c’est l’équivalent du disque dur (c’est à dire du cerveau qui est dans l’inconscient puisque le héros n’a vécu que pour les combats, les guerres, les copains qui sont tués etc...=. Imaginez 20 ans dans la légion. Martin est sous sédatif certainement pour plusieurs jours donc il délire, ce sont ses cauchemars qui sont enregistrés et qu’il vit dans son inconscient. Il n’est pas intubé, ont lui donne de l’oxygène pour tous les traumatismes qu’ils vient de s’infliger. Sara n’est pas triste, les yeux ne pleurent pas, la main est hésitante mais le regard bien ouvert, bienveillant et rassurée. Je pense qu’une suite pourrait être donnée. J’ai bien une idée.. Espérant avoir répondu à vos attentes. Deuxième diffusion le 19/02 à 0h25.

  • REMITROM 18 février 2021
    Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

    La deuxième diffusion à lieu ce soir sur ARTE à 0h25.
    REMITRUM

  • disi 23 février 2021
    Vétéran - Jan Hrebejk - critique du téléfilm

    @ Anastasie et Pilou
    J’ai regardé le film à trois reprises pour comprendre.

    Dans une scène du film (dans une belle maison sur la terrasse)il lui dit qu’il entend le sable. Elle répond : Je voudrais entendre ce que tu entends.

    Dans la dernière scène du film elle est près de lui et en touchant sa main, il y a le bruit du ruissellement de sable. Donc elle entend ce que lui il entend. Très émouvant. Je pense il ne meurt pas et elle sera à ses côtés.

Votre avis

Votre note :
7 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.