Critique

CINÉMA

68, mon père et les clous - la critique du film

Le 25 avril 2019

Un regard pudique et modeste, qui en dit long sur les relations filiales, et bien plus encore sur une époque qui entendait faire rimer liberté avec égalité, et égalité avec fraternité.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?