Critique

CINÉMA

A Cappella (Han Gong-ju) - la critique du grand gagnant du Festival de Deauville

Ne retiens pas tes larmes

Le 23 octobre 2014

La progressive et sournoise descente aux enfers d’une jeune fille mise au ban de la société à la suite d’un viol collectif.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?