Critique

CINÉMA

Des rêves sans étoiles - la critique du film

Le 22 septembre 2017

Les centres de détention iraniens sont pavés de bonnes âmes délicates et fêlées. Ce très beau documentaire en témoigne. Ces jeunes mineures sont bien plus victimes que coupables. Elles se livrent avec sincérité et maturité, ce qui les rend très attendrissantes, touchantes, authentiques. Leurs portraits à chacune d’elles comportent des similarités de destin et des ressemblances de sensibilité.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?