Critique

CINÉMA

Il n’est jamais trop tard - la critique

Le 1er juillet 2011

Galerie photos

  • delphine dron 16 juillet 2011
    Il n’est jamais trop tard - la critique

    Larry Crowne(Tom Hanks)la cinquantaine, dynamique et perfectionniste se fait brutalement licencier.Et c’ est sans aucun ménagement que ses managers jettent dehors cet employé modèle, brandissant l ’excuse de son manque de diplôme universitaire.
    Criblé de dettes suite à son divorce, la vie de Larry Crowne s’effondre.Mais, c’est avec beaucoup d’optimisme et de courage que le personnage prend un nouveau départ.Il se dirige donc sur le chemin de l’université, lieu d’apprentissage par excellence.L’université lui apporte les opportunités de nouvelles rencontres, lui permettant d’évoluer. Mais, sans pour autant changer en profondeur, le personnage restera fidèle à lui même, sympathique et attachant.

    Julia Roberts , nous offre une très belle performance d’actrice, méconnaissable dans ce rôle de prof déprimée, en plein désarroi et crise existentielle.elle noie son chagrin dans d’énormes cocktails alcoolisés.Elle campe ,elle aussi, un personnage en pleine mutation,qui évoluera également au grès du film.

    Tom Hanks, nous offre un film plein d’optimisme, il n’est jamais trop tard pour atteindre le bonheur. Sa mise en scène est fraîche et pétillante collant parfaitement à cette comédie légère. Une jolie bouffée de fraîcheur.Seul bémol, la musique, une musique plus prenante aurait donnée d’avantage de force aux séquences sentimentales.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?