Le facteur sonne toujours deux fois - la critique

Le crime passionnel était presque parfait !

Le 8 novembre 2010

Quatrième variante du roman noir de James M. Cain, Bob Rafelson règle ses comptes avec une Amérique prude. Les parties de jambes en l’air entre Lange et Nicholson constituent un sommet de l’érotisme au cinéma.

Galerie photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?