Les Swedenhielm - la critique du film

Joyeux Nobel

Le 16 mai 2018

Malgré son aspect vieillot de théâtre filmé, cette première collaboration entre Gustaf Molander et Ingrid Bergman n’est pas dépourvue de charme grâce à une écriture séduisante et des acteurs au top. La réalisation, elle, reste bien trop académique.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?