Love addict - la critique du film

Serial lover

Le 18 avril 2018

Une comédie romantique éloquente de pudibonderie qui n’aborde le thème de l’addiction sexuelle que dans la honte du sexe pour ne pas choquer le public de Kev Adams, forcément tombeur malgré lui.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?