Critique

CINÉMA

My little Princess - Eva Ionesco - critique

Le 1er juillet 2011

Pour son premier long métrage, l’actrice Eva Ionesco évite le pathos et le règlement de comptes familial qu’un tel sujet pouvait amener, et nous épargne le ton moralisateur et démonstratif.

Galerie photos

Copyright Sophie Dulac Distribution
Copyright Sophie Dulac Distribution
  • roger w 8 juillet 2011
    My little Princess - Eva Ionesco - critique

    Véritable festival Isabelle Huppert, ce film étonnant nous replonge dans une époque incroyable où les pires dérives étaient justifiées par la toute-puissance de l’expression artistique. Si l’on reste pantois devant l’interprétation de la Huppert et de la gamine, on est moins emballé par la construction du scénario, un rien répétitif. En tout cas, le film est à voir absolument. Tous les amoureux des délires trash de Huppert doivent se précipiter.

  • Jujulcactus 30 juillet 2011
    My little Princess - Eva Ionesco - critique

    La thématique de ce film intrigue et son auteure, qui livre ici un film proche de l’autobiographie, le sait et s’évertue à créer une ambiance fantaisiste et sombre. Un aspect gothique assez poussé pour compléter une envie de provocation déjà ancré dans son récit : puisqu’on parle ici d’une jeune fille qui devient le modèle de sa mère, photographe, mais dont les clichés « artistiques » trempent dans l’érotisme. Le film repose donc sur un couple mère-fille, il faut le dire bien inégal en terme d’interprétation. On peut apprécier ou détester le jeux d’Isabelle Huppert en mère excessive presque indigne, mais il faut reconnaître qu’elle ne laisse pas indifférent... Par contre le jeu de la petite, très amateur, laisse à désirer et n’est jamais loin de la récitation... Beaucoup dans la démonstration, dans l’excès et la couleur à l’image de sa mise en scène, Eva Ionesco veut toujours plus intriguer et déranger mais tout semble préfabriqué et artificiel, les situations arrivent comme sur des plateaux d’argent... Ce qui rend le film assez décousu. On ne rentre jamais dedans mais peut être que ce film n’est tout simplement pas pour nous, la réalisatrice a voulu faire le film de sa vie, tant mieux pour elle, et tant pis pour nous...

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.