Quelques minutes après minuit - la critique du film

The tree of Death

Le 2 janvier 2017

Récit initiatique, métaphorique et ténébreux, par le réalisateur de L’orphelinat. L’audience du film est difficile à définir, mais la réussite patente, en qualité d’œuvre personnelle, qui puise son inspiration dans les peurs et désespérances juvéniles.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?