Critique

CINÉMA

Rocketman - Dexter Fletcher - critique

Le 22 mai 2020

Un biopic convenu, dont la fausse extravagance fait doublon avec son sujet.

Galerie photos

spip-slider
  • Julia Tequi 23 juillet 2019
    Rocketman - Dexter Fletcher - critique

    Un film émouvant et flamboyant !

    Alors certes, arriver après « Bohémian Rhapsody » n’était pas forcément simple, souffrir de la comparaison est malheureusement évident et pourtant, ils sont totalement différents l’un de l’autre. Là où le premier était plus dramatique et malgré le fait que celui-ci ne soit pas tout rose non plus, il est néanmoins plus enjoué, on le sent plus punchy, plus joyeux, pas moins sérieux, mais peut-être plus léger. Je pense que c’est aussi dû à la petite dose de folie qui y a été insufflée, à l’image du chanteur, il y a un petit quelque chose de loufoque, une certaine magie, pour des instants hors du temps. Ce sont quelques scènes moins ancrées dans la réalité, mais qui correspondent à l’extravagance, à l’imagination et à la poésie du personnage, qui m’ont vraiment fait rêver. Il faut aussi savoir que de nombreux passages sont traités à la façon d’une comédie musicale, chorégraphies et chansons sous-titrées seront au programme, pas tout le long cependant et c’est justement pour ça qu’on les apprécie autant. Là encore, ils viennent ajouter une vraie originalité, une identité tout à fait unique, c’est aussi un autre rythme, c’est plus dynamique et entraînant, ça donne immédiatement envie de bouger. J’ai tout particulièrement aimé la réalisation de Dexter Fletcher, ultra colorée et pleine de vie, c’est exactement ce qu’il fallait, c’est tout à fait à l’image de l’excentricité du chanteur et c’est ce que l’on pouvait attendre. Visuellement, il n’y a rien à dire, c’est tout simplement sublime, les quelques effets spéciaux sont excellents, les costumes sont tout simplement bluffants et surtout tellement symboliques de son parcours. En ce qui concerne le scénario, il reste assez simple en soi, c’est un biopic, l’histoire vraie, la vie de cette star mondiale, ce personnage haut en couleur qu’est Elton John. Mais justement, tout l’intérêt réside dans le chemin qui a conduit cet enfant timide, sur le devant de la scène, en devenant ce chanteur incroyablement doué et finalement, assez mythique. Je me suis alors rendue compte que je ne le connaissais pas si bien que ça et je dois dire que ce que j’ai découvert est assez poignant. Très loin des apparences, il n’a pas eu une vie facile, une enfance avec des parents qui n’en ont que le nom, un manque cruel d’affection et de repères, de quoi le faire grandir avec un cadre assez précaire. À travers ses chansons, on comprend ce qui a pu le pousser dans les frasques qu’on lui connaît, les drogues et l’alcool, de quoi surmonter un mal-être profond et de terribles manipulations de son entourage. Alors même si l’on prend un plaisir monstre avec la bande-son absolument culte à mes yeux, nous serons surtout bouleversés par cette vie qui nous sera contée avec tant de sensibilité. Quant au casting, je ne m’attendais pas à voir un Taron Egerton aussi magistral, j’ai beaucoup aimé Jamie Bell et Richard Madden est incroyable dans ce rôle pourtant assez affreux.

    En bref : Un biopic plein de vie, qui dégage une joie de vivre immanquablement communicative, malgré de réelles difficultés, c’est une histoire qui nous donne le sourire et l’espoir en un jour meilleur !

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?