Critique

CINÉMA

Sous-Sols - la critique du film

Des hommes et des caves

Le 21 septembre 2015

Plongée dans l’Autriche secrète avec une galerie de grotesques que n’auraient reniés ni Sherwood Anderson ni Diane Arbus, Ulrich Seidl se livre à un exercice brillant, souvent tragicomique, au montage d’une musicalité hypnotique.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?