Critique

CINÉMA

Train de nuit

Obscur objet de spleen

Le 23 janvier 2008

Un précipité antonionien, déprimant et atmosphérique, dont le malaise colle à l’esprit et au corps pendant longtemps

  • Norman06 29 avril 2009
    Train de nuit

    Séduisant sur le papier, ce récit se perd un peu en pauses et abus de non-dits mais il décrit avec sincérité la solitude de deux désœuvrés. Métaphore de l’individualisme croissant de la société chinoise mais aussi de ses codes oppressants. Quelques plans (à l’atelier) réussis.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?