Critique

CINÉMA

Wonderland, le Royaume sans Pluie - la critique du film

Le 22 juillet 2019

Flirtant avec la dimension fantastique depuis son premier long métrage, Un été avec Coo, Keiichi Hara embrasse à son tour le merveilleux des contes de fées, comme nombre de réalisateurs japonais. Si les thèmes et théories sont communs à nombre de films du même type, ce Wonderland bénéficie d’une mise en scène singulière et remarquable.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?