Alone in the dark (1982) - la critique

Hôpital psychopathe

Le 16 août 2010

Un slasher méconnu qui puise ses forces dans un casting trois étoiles et son refus de la formule.

Galerie photos

Le choix du rédacteur

Vos avis

  • 7 septembre 2011, par roger w

    Vu à l’Etrange Festival, ce film d’horreur assez rare est une oeuvre destabilisante car refusant de se conformer au moule des productions de l’époque. L’humour constant et le côté complètement borderline de l’interprétation en font un grand moment de portnawak. Pleasance et Landau en font des caisses. Finalement, c’est Jack Palance qui s’en sort le mieux dans ce jeu de massacre qui divertit pleinement, mais qu’il ne faut pas prendre au sérieux.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?