Critique

CINÉMA

Animal Kingdom - la critique

Le 6 avril 2012

Galerie Photos

  • evil_owl 29 avril 2011
    Animal Kingdom - la critique

    Film noir et lent contant le destin poisseux et définitivement malsain d’une famille de gangster à la petite semaine. Le réalisateur vous attrape dès le générique et vous tient en haleine jusqu’à la fin hallucinée et machiavélique ; la rédemption n’est pas de ce monde, l’amour peut-être. Hautement recommandable.

  • roger w 23 mai 2011
    Animal Kingdom - la critique

    Un film glaçant qui ne peut en aucun cas laisser indifférent. La réalisation maîtrisée et le jeu des acteurs en font un incontournable du moment. A voir impérativement en salle.

  • Frédéric de Vençay 25 juin 2011
    Animal Kingdom - la critique

    Dans la lignée de James Gray (pour la mise en scène) et de Scorsese (pour la bestialité de personnages qui s’entretuent), "Animal kingdom" vient frapper un grand coup à la porte du néo-polar. Sec, tendu et intense, cet essai australien impressionne par sa maîtrise, malgré un petit péché d’excès dans le déploiement de ses artifices (ralentis parfois chichiteux, ellipses terroristes). Les comédiens sont monstrueux de charisme, avec une mention spéciale à Jacki Weaver et Ben Mendelsohn.

  • Jean-Patrick Géraud 25 juillet 2011
    Animal Kingdom - la critique

    Passionnante réflexion sur l’instinct de survie et sur la reproduction sociale, Animal Kingdom doit beaucoup à son réalisme et à sa précision journalistique. Mais il en adopte aussi les travers, notamment par une tendance trop lourde à appuyer la noirceur de son argument. Reste un premier film singulier et prometteur.

  • Jujulcactus 30 juillet 2011
    Animal Kingdom - la critique

    Remarqué à Sundance, et pour cause il a remporté le grand prix, « Animal Kingdom » s’impose comme un film hybride (drame/thriller) haut de gamme. Une première réalisation pour David Michôd, et un talent franchement évident : une mise en scène inspirée, une direction d’acteurs impeccable, un scénario savamment ficellé.. Il arrive à imposer une ambiance singulière, dense et assez tendue de bout en bout. La plus grande qualité de son oeuvre c’est de laisser dans son script la place à creuser chacun des personnages, par l’intermédiaire de la dimension familiale. D’ailleurs le casting sert très bien sa cause, Jacki Weavers et James Frecheville en tête ... Petit point déroutant néanmoins, bien qu’il soit en adéquation avec la vision des personnages : la façon d’appréhender et de filmer la mort. Une vision étonnament glaciale et distante sur les personnages qui s’en vont, laissant peu de place à l’émotion, c’est intéressant autant que déroutant. Un peu trop bavard, un peu trop froid, mais terriblement bien maîtrisé : ce film sur la loi du plus fort est une première audacieuse et une première réussie pour David Michôd !

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?