Critique

CINÉMA

Bojô (L’amour maternel) - La critique

Sur la route

Le 8 novembre 2012

Shimizu célèbre encore une fois les superbes paysages de la péninsule d’Izu dans cette déambulation drôle et émouvante qui évite la rhétorique du mélodrame.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?