Kanzashi (le peigne) - la critique

Rééducation amoureuse

Le 25 avril 2011

Sommet d’humour et d’émotion, cette comédie chorale de station thermale, teintée de mélancolie, place définitivement Hiroshi Shimizu au rang des plus grands.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?