Chronique d’Anna Magdalena Bach - La critique + Le test DVD

A l’écoute, les yeux ouverts

Le 24 décembre 2012

Dans son prosaïsme rigoureux le Bach-Film des Straub, manifeste anti-romantique, réinvente le cinéma à chaque plan et rejoint tout naturellement Dreyer, Murnau et Mizoguchi.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?