Critique

CINÉMA

Comme si de rien n’était - la critique du film

Le 28 mars 2019

Avec un réalisme rare, la réalisatrice allemande Eva Trobisch décortique les conséquences insidieuses du déni. Un film multi-récompensé, qui dénonce sans cri ni complaisance, la violence invisible commise contre les femmes.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?