Desperate Living - la critique du film

Lesbien raisonnable ?

Le 12 juin 2018

Furieusement trash et irrévérencieux, Desperate Living est sans aucun doute le film underground de John Waters le plus abouti, et ceci malgré l’absence de Divine. A mourir de rire pour peu que l’on aime le mauvais goût.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?