Critique

CINÉMA

Elève libre - la critique

Leçon de morale

Le 3 février 2009

Une mise en scène subtile malheureusement au service d’une thèse sans équivoque sur les limites morales à ne pas dépasser. Pour Jonathan Zaccaï tout de même.

Galerie photos

Le choix du rédacteur

  • Frédéric Mignard 16 février 2009
    Elève libre - la critique

    Même avis que Sébastien. Un film au postulat de destruction de l’innocence de l’adoscence aussi séduisant qu’artificiel (le rapport entre le jeune et les trois adultes est très mal défini). En tout cas, voilà un film qu’il est pervert !

  • Marine Bénézech 17 février 2009
    Elève libre - la critique

    Il y a effectivement une certaine perversité dans ce film. Mais je ne suis pas sûre d’y voir une quelquonque leçon de morale... L’adolescent se laisse faire, ne se défend pas, en redemmande même. L’engrenage de la situation est bien montré par une mise en scène en huis clos quasiment constante.

  • roger w 18 février 2009
    Elève libre - la critique

    Pervers à plus d’un titre, cet "élève libre" se révèle maladroit dans sa façon de présenter les motivations des personnages adultes. Il est également touchant dans sa volonté de choquer et s’apparente ainsi au "ma mère" de Christophe Honoré. A noter la prestation très juste de Jonas Bloquet, la révélation du film. Pour amateurs de films bizarres.

  • Norman06 29 avril 2009
    Elève libre - la critique

    Passionnant récit d’une manipulation, ce conte immoral confirme le talent singulier de Joaquim Lafosse. Outre la richesse du scénario, on retiendra l’impeccable direction d’acteurs dont ce trio de beaux (et bons) comédiens : Jonas Bloquet (futur César ?), Jonathan Zaccaï et Yannick Rénier.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?