Critique

CINÉMA

Gérardmer 2017 : Under the Shadow - la critique du film

Le 28 janvier 2017

Babak Anvari signe un film de genre intimiste et minimaliste particulièrement efficace. L’horreur insidieuse y côtoie un discours au parti pris féministe dans le contexte de la guerre entre l’Iran et l’Irak qui agita la décennie 80.

Galerie Photos

Votre avis

Votre note :
2 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?