Critique

CINÉMA

I’m still here (The lost year of Joaquin Phoenix) - la critique

I’m not there

Le 14 juillet 2011

Formidable documenteur d’une star déchue massacrée par le showbiz et les médias. Une habile manipulation qui n’est pas sans évoquer les performances du regretté Andy Kaufman.

Galerie Photos

  • dexump 3 juillet 2011
    I’m still here (The lost year of Joaquin Phoenix) - la critique

    Je tiens à faire part de l’erreur du rédacteur de l’article. En effet Mickey Rourke ne s’est pas pris des raclés comme le cite le rédacteur. Il a même souvent gagné, mais entre chirurgie esthétique et combat de boxe. Effectivement c’est un amalgame vite fait de traduire tout par une seule et unique phrase un peu facile. Attention aux fausses informations dear rédacteur...

  • Frédéric de Vençay 19 juillet 2011
    I’m still here (The lost year of Joaquin Phoenix) - la critique

    Curieux et fascinant exercice de déconstruction-autoflagellation pour Joaquin Phoenix et Casey Affleck, qui dévoilent ici un regard sans pitié sur l’industrie du spectacle et ses revers. Informe, malpoli, crado (comme son protagoniste !), "I’m still here" désarçonne et surprend par ses parti-pris extrémistes. Hilarant, malaisant et pertinent, en attendant le grand retour du grand Joaquin sur nos écrans.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?