Critique

CINÉMA

L’autre continent - la critique du film

Le 4 juin 2019

Situé entre la comédie romantique, l’essai poétique et le drame, le long métrage s’annonce comme un récit délibérément distancié sur l’épreuve de l’amour par la maladie. Doux et délicat, le film souffre hélas de fausses notes dans l’interprétation et les choix de mise en scène.

Galerie Photos

  • Kai Carver 4 juin 2019
    L’autre continent - la critique du film

    Petites corrections :

    “Elle quitte la France pour Paris.
    Sa mère l’emmène à l’aéroport ... Maria s’enfuit en Chine afin d’écrire un roman
    ... la rencontre en Chine...”

    Première phrase bizarre.

    Mais surtout, il ne s’agit pas de la Chine, mais de Taïwan, qui n’est pas la Chine.

    Taïwan est un pays qui ressemble à la Chine. C’est une Chine rêvée. Une émanation de la Chine qui en fut séparée politiquement par le Japon il y a 125 ans. Histoire oblige, Taïwan ne retourna jamais dans le giron de la Chine, tout en y préservant certains de ses trésors et de ses pratiques.

    C’est une utopie...

  • ceciloule 28 juin 2019
    L’autre continent - la critique du film

    Je ne suis pas d’accord avec vous... Certes, c’est la première partie qui est la plus plaisante, mais la plus réussie je ne sais pas. Je n’ai pas réellement aimé ce film tant il est dur (et sonne vrai, ne vous en déplaise) mais il parvient à rester poétique malgré tout. Je ne prétends pas avoir un avis très informé mais quand vous écrivez que Paul Hamy n’est pas à la hauteur et n’est pas juste, je ne peux que réfuter car j’ai une opinion opposée (plus d’infos ici : https://pamolico.wordpress.com/2019/06/28/aimer-et-ses-limites-lautre-continent-romain-cogitore/)

Votre avis

Votre note :
0 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.