Critique

CINÉMA

La clinique de l’amour - la critique

Les feux de l’amour sous le soleil

Le 2 août 2013

Artus de Penguern signe une comédie au ton libre, originale et généreuse, qui se réclame avec une bienveillance critique des conventions du sitcom pour mieux s’en affranchir.

Galerie Photos

  • roger w 30 juin 2012
    La clinique de l’amour - la critique

    Complètement barré, le nouveau Artus de Penguern (après le cultissime Grégoire Moulin contre l’humanité) ne fera pas l’unanimité. Son ton légèrement parodique déstabilise dans un premier temps, ce qui demande une adaptation du spectateur et une acceptation des règles du jeu. Une fois pris dans le délire généralisé, on ne peut que saluer l’audace d’une comédie qui ne cherche jamais la facilité. Le résultat est un film "autre". Très bis, parfois franchement Z. Toujours drôle dans le décalage.

  • Terrence Baelen 21 décembre 2012
    La clinique de l’amour - la critique

    J’adore l’humour déjanté. Sauf là. Il manque justement à cette clinique l’amour pour son spectateur. C’est si froid et les comédiens sont si distant, que le film ne nous donne même pas envie de sourire. Navrant.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?