Critique

CINÉMA

La forêt oubliée

La forêt enchantée

Le 27 décembre 2005

Un conte fragile et placide dont la zenitude confine peu à peu à la grande sieste molletonnée.

  • Claude Rieffel 13 septembre 2010
    La forêt oubliée

    On peut comprendre que cette oeuvre déroutante, qui refuse catégoriquement toute ombre de conflit (et donc de tension) et affiche (assume) une désarmante naïveté, puisse agacer un spectateur habitué à voir des films sollicitant son attention de manière plus énergique.
    Pourtant, pour qui acceptera de déposer les armes, cette vision apaisée d’un monde où morts et vivants cohabitent et où deuil et douleur ont été surmontés imposera vite sa tranquille évidence.
    Un humour discret, fait d’attention aux êtres et aux choses, et la célébration jamais solennelle de la beauté du monde par le biais d’un travail très élaboré de composition du son et de l’image nous font pénétrer en douceur dans un univers animiste et magique.
    Mêmes les quelques accessoires qui pourraient faire un peu bric à brac poétique, comme le cheval sur fond de soleil couchant ou les fantômes bondissants qui traversent inopinément les sous-bois, sont filmés comme le reste, c’est à dire comme des phénomènes parfaitement naturels.
    Cette égalité du regard confère à La forêt oubliée une magie discrète et insidieuse qui enchante durablement. Car qui accepte d’habiter ce film risque fort d’être habité par lui et d’y revenir comme on rentre chez soi.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.